Clean water for indigenous communities in Mexico

Eau potable générée par l'énergie solaire pour les communautés indigènes au Mexique

Le système de filtration d'eau conçu pour les zones sinistrées est adopté de façon permanente au Yucatan
Panneaux Maxeon
Partenaires

L'eau est essentielle à la vie, pourtant le manque d'accès à l'eau potable demeure un fléau dans de nombreuses régions du monde. Le changement climatique menace d'aggraver une situation déjà très précaire, la sécheresse causant aujourd'hui plus de décès et de déplacements de populations que n'importe quelle autre catastrophe naturelle. Au niveau mondial, la surface affectée par la sécheresse augmente chaque année.1Rapport spécial du GIEC de 2019 sur le changement climatique et les terres émergées. D'ici 2025, environ 1,8 milliard de personnes devraient être confrontées à une grave pénurie d'eau, et les deux tiers de la planète devraient connaître des problèmes d'approvisionnement en eau.2La Convention des Nations Unies lutte contre la désertification

Dans la péninsule du Yucatan au Mexique, des villages indigènes mayas sont déjà confrontés à une pénurie d'eau constante, conséquence des sécheresses sans précédent et des ouragans récents dans la région. La Réserve de biosphère de Calakmul est un site classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de sa biodiversité naturelle et des anciens sites archéologiques mayas. Calakmul fait partie de la plus grande forêt tropicale au Mexique et abrite plusieurs villages indigènes ainsi qu'une partie de la faune et de la flore la plus diversifiée de la région, certaines espèces étant en danger d'extinction.

Mais depuis 2000, Calakmul souffre d'une sécheresse constante, qui a considérablement réduit ses sources d'eau potable. Pour ne rien arranger, une saison récente d'ouragans intenses a provoqué de graves inondations dans les villages indigènes de la région, ainsi que la contamination des réserves d'eau de pluie. Sans accès à l'eau potable, les enfants ont commencé à souffrir de diarrhées et d'éruptions cutanées, tandis que les adultes faisaient état d'une soif inextinguible et de maux de ventre.

Des enfants jouent à proximité de la rivière de Santa Rosa, qui est trop polluée pour être utilisée comme eau potable.

Des enfants jouent à proximité de la rivière de Santa Rosa, qui est trop polluée pour être utilisée comme eau potable.

Il fallait absolument trouver une solution. Un organisme a commencé à traiter le problème de l'eau à sa source : un système de filtration utilise l'énergie solaire pour convertir l'eau de pluie en eau propre et potable pour des communautés entières.

Une solution de secours en cas de catastrophe est adoptée de façon permanente

Infinitum Humanitarian Systems (IHS), société basée à Seattle, a mis au point un système sophistiqué de filtration d'eau portable pour les zones sinistrées et les régions difficiles à atteindre telles que Calakmul. Le système Water Aid and Renewable Power (WARP) a d'abord été conçu pour la Roddenberry Foundation après que le super-typhon Haiyan a frappé le sud des Philippines en 2013. Cette solution de secours est aujourd'hui déployée en tant que système permanent pour les villages indigènes de Calakmul.

Daniel Ascencio, directeur national d'IHS pour le Mexique, avec des enfants à Calakmul, au Mexique, qui peuvent maintenant profiter d'une eau potable purifiée grâce à un nouveau système WARP

Daniel Ascencio, directeur national d'IHS pour le Mexique, avec des enfants à Calakmul, au Mexique, qui peuvent maintenant profiter d'une eau potable purifiée grâce à un nouveau système WARP

Un système d'eau responsable, fonctionnant à l'énergie solaire

Trois communautés de Calakmul ont été choisies pour bénéficier du système WARP : El Manantial, Manuel Castilla Brito et Ley de Fomento Agropecuario. Dans le cadre d'un effort collaboratif entre IHS, l'ONG mexicaine Fondo para la Paz et les comités de gestion de l'eau des communautés, et avec l'aide de la W. K. Kellogg Foundation, ces systèmes génèrent aujourd'hui de l'eau potable propre et pure pour plus de 1 500 personnes de la région.

Cette communauté avait un accès insuffisant à l'eau. Nous devons faire très attention à la manière d'utiliser l'eau en fonction de ses différentes qualités. Maintenant que nous avons cette nouvelle centrale de purification, tout le monde est ravi et impatient de commencer à boire de l'eau de qualité.
Marla Guerrero, coordinateur d'État pour Fondo para la Paz

Tenant entièrement dans un conteneur maritime intermodal, chaque système WARP fonctionne grâce à une installation intelligente alimentée à l'énergie solaire, conçue en collaboration avec BMS Mobile Power et le Laboratoire Lincoln du MIT. L'installation comprend huit panneaux solaires SunPower Maxeon de 110 W, qui fournissent suffisamment d'énergie pour pomper l'eau d'une citerne à proximité et faire fonctionner le système de filtration d'eau de façon autonome.

Alex Hatoum (à droite), Directeur général d'IHS, et une collègue installent des panneaux solaires flexibles sur le toit d'un nouveau système WARP.

Alex Hatoum (à droite), Directeur général d'IHS, et une collègue installent des panneaux solaires flexibles sur le toit d'un nouveau système WARP.

Le système WARP2 utilise des nanomatériaux de pointe qui éliminent les contaminants les plus dangereux dans l'eau, tels que les bactéries, les virus, les produits chimiques, les pesticides et les métaux lourds. Il peut produire 11 300 litres d'eau potable par jour.

Grâce aux évolutions du système, celui-ci permet aujourd'hui de produire deux fois plus d'eau que les précédents avec trois fois moins d'énergie. Au lieu d'utiliser des bouteilles de propane pour pomper l'eau, les pompes à énergie solaire envoient de l'eau au système à partir de citernes d'eau de pluie. La gravité réduit la consommation d'énergie globale, et l'énergie solaire s'occupe du reste.

Nous avons constaté que les panneaux SunPower Maxeon étaient les plus efficaces. Nous sommes très satisfaits de leur performance et sommes reconnaissants de l'aide offerte par Maxeon.
Alex Hatoum, directeur général, Infinitum Humanitarian Systems

Savoir-faire mondial, mais propriété et contrôle locaux

Afin de résoudre véritablement les problèmes liés à l'eau sur le long terme, les communautés locales doivent pouvoir s'approprier leurs systèmes de traitement de l'eau fonctionnant à l'énergie solaire. IHS a conçu le système WARP en tant que plateforme capable de devenir une petite entreprise gérée et entretenue par la communauté.

« Nous installons le système et revenons 90 jours plus tard pour voir comment il fonctionne avant de le remettre à la communauté locale », explique Alex. « L'objectif est que les communautés mettent en place un mécanisme afin de l'entretenir elles-mêmes. »

Un résident de Calakmul boit avec bonheur un verre d'eau purifiée.

Un résident de Calakmul boit avec bonheur un verre d'eau purifiée.

Étant donné que la fréquence et la gravité des évènements climatiques augmentent à l'échelle planétaire, il va devenir encore plus essentiel pour les communautés à travers le monde de bénéficier de solutions répondant aux besoins humanitaires élémentaires. Le système WARP n'apporte pas uniquement de l'eau propre et une bonne santé : il est aussi source d'autonomie.

TEXTE ALTERNATIF

© 2021 Maxeon Solar Technologies. Tous droits réservés. MAXEON est une marque déposée de Maxeon Solar Technologies, Ltd. Pour obtenir plus d'informations, rendez-vous sur maxeon.com/trademarks.

Vous envisagez de passer au solaire ?

Nous contacter

Remplissez le formulaire ci-dessous ou appelez-nous directement au 0800 904 070.

Address
Indiquez votre numéro sans laisser d'espace entre les chiffres.

En envoyant vos informations à SunPower, vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de SunPower.